embrayage

Comprendre la commande d’embrayage et quand l’utiliser

Pour tout nouvel apprenant en voiture, comprendre et utiliser le système d’embrayage réduit le stress, en particulier aux feux de circulation. Pour certains, c’est aussi une expérience intimidante, car le premier défi lors de l’apprentissage de la voiture est de s’arrêter et de déplacer à nouveau le véhicule. Ainsi, si quelqu’un souhaite acquérir de bonnes compétences en matière de contrôle de l’embrayage , il est essentiel qu’il comprenne d’abord comment fonctionne le système d’embrayage et quand l’utiliser en conduisant.

Composants essentiels du système de commande d’embrayage

Le système d’embrayage est composé de deux disques : le plateau de friction et le plateau de pression. Le plateau de pression est relié au côté boîte de vitesses du système, via un essieu. Et la plaque de friction est fixée côté moteur via le vilebrequin.

Commande d’embrayage et son fonctionnement

Ce système est important pour réguler la vitesse de la voiture dans un véhicule à transmission manuelle. La commande d’embrayage transmet effectivement la puissance du moteur à la boîte de vitesses. 

Là, l’embrayage interrompt la transmission lorsque la vitesse est changée pendant le mouvement ou lorsqu’elle est sélectionnée pour passer d’une position stationnaire.

Pour mieux comprendre le fonctionnement de la commande d’embrayage , approfondissons son fonctionnement.

1. Principe de fonctionnement du contrôle d’embrayage

Commençant par l’enfoncement de la pédale d’embrayage, cette action sépare les plateaux de pression et de friction les uns des autres.

Cela signifie que les roues sont séparées du moteur de la voiture, empêchant toute puissance aux roues. Mais ici, la plaque le long de l’arbre tourne toujours pendant que le moteur tourne.

Maintenant, une fois que la voiture est dans la vitesse souhaitée, il est temps de relever la pédale d’embrayage, ce qui permet aux plaques de se coller à nouveau. Cependant, les choses sont différentes lorsqu’on est en 1ère vitesse. 

A ce moment, la pédale d’embrayage est relâchée de manière à ce que les disques se rapprochent lentement. Ainsi, permettre à la voiture de rouler en douceur en rejoignant le lien rompu entre le moteur et les roues.

La commande d'embrayage fonctionne
Principe de fonctionnement de la commande d’embrayage. Source : Spotlightnow

2. Apprentissage des techniques de contrôle d’embrayage

Vous savez désormais qu’il s’agit d’une technique permettant de contrôler la vitesse de la voiture. Mais quelle est exactement la technique ? Trouvons une réponse à l’avance.

Tout d’abord, lorsque vous êtes sur le siège du conducteur, assurez-vous que la pédale d’embrayage fonctionne correctement, portez la ceinture de sécurité, allumez le moteur et mettez le frein à main au repos. 

Une fois tout cela fait, appliquez maintenant une force sur la pédale d’embrayage et sélectionnez la 1ère vitesse. Ensuite, alimentez le moteur en appuyant doucement sur l’accélérateur et simultanément, soulevez lentement le pied de l’embrayage.

À ce stade, lorsque les disques d’embrayage se rencontrent, cela s’appelle un point de morsure. En fait, ce point de morsure se produit plusieurs fois en conduisant. 

Cependant, il est important de rappeler que la force appliquée sur la pédale d’embrayage doit être inférieure à celle appliquée lors du premier rapport.

Quand utiliser l’embrayage

Il existe certaines situations définies dans lesquelles la commande d’embrayage doit être utilisée, comme l’arrêt ou le démarrage du véhicule, le contrôle du véhicule à basse vitesse et lors du changement de vitesse.

commande de frein et d'embrayage de voiture
Il existe certaines situations définies dans lesquelles la commande d’embrayage doit être utilisée. (Source : Drive2)

Conseils : Lors de la conduite hors route, il est sage de ralentir l’engagement de l’embrayage, sinon le véhicule calerait à mesure que le rapport passe.

Après avoir connu le système de commande d’embrayage , sa pratique ne peut que faire de vous un conducteur expérimenté. Alors, commencez dès aujourd’hui !

Mais pensez également à suivre certains conseils d’entretien , qui évitent l’usure des composants de l’embrayage.

FAQ

  1. Quand dois-je rétrograder à l’aide de la commande d’embrayage ?

Rétrograder est nécessaire lorsque vous devez réduire la vitesse ou vous préparer à un arrêt. Pour rétrograder, appuyez sur l’embrayage, passez à un rapport inférieur et relâchez l’embrayage progressivement tout en faisant correspondre le régime moteur au nouveau rapport.

  1. La commande d’embrayage peut-elle aider lors des démarrages en côte ?

Le contrôle de l’embrayage est crucial pour les démarrages en côte. Vous devez utiliser le frein à main, engager l’embrayage, passer en première vitesse, trouver le point de morsure, relâcher le frein à main et relâcher progressivement l’embrayage tout en appliquant de l’accélérateur pour éviter de reculer.

  1. La commande d’embrayage est-elle différente selon les véhicules ?

Les bases de la commande d’embrayage sont similaires pour la plupart des véhicules à transmission manuelle, mais la sensation et le point d’engagement de la pédale d’embrayage peuvent varier d’une voiture à l’autre. Il est important de se familiariser avec le véhicule spécifique que vous conduisez.

  1. La commande d’embrayage est-elle nécessaire pour les véhicules à transmission automatique ?

Non, les véhicules à transmission automatique ne nécessitent pas de commande d’embrayage car le système de transmission gère automatiquement les changements de vitesse et l’engagement de l’embrayage. La commande d’embrayage est principalement destinée aux transmissions manuelles.

  1. La commande d’embrayage peut-elle contribuer à l’efficacité énergétique ?

Oui, l’utilisation de techniques de contrôle de l’embrayage, telles que la mise en roue libre lors d’un ralentissement et l’évitement de changements de vitesse inutiles, peuvent contribuer à un meilleur rendement énergétique des véhicules à transmission manuelle.

  1. Est-il acceptable de « piloter » l’embrayage en attendant à un feu rouge ?

Il n’est généralement pas recommandé de maintenir la pédale d’embrayage partiellement enfoncée pendant de longues périodes à un feu rouge. Au lieu de cela, passez au point mort et relâchez l’embrayage tout en gardant le pied sur la pédale de frein.

  1. La commande d’embrayage peut-elle être utilisée pour des manœuvres de stationnement en douceur ?

Oui, la commande d’embrayage est bénéfique pour se garer dans des espaces restreints ou pour effectuer des manœuvres précises. Il permet de contrôler la vitesse et la direction du véhicule avec finesse.

  1. Dois-je utiliser la commande d’embrayage lorsque je conduis dans des conditions glissantes ou hors route ?

Oui, le contrôle de l’embrayage peut être particulièrement utile dans les situations de faible traction. Il vous permet de moduler la puissance délivrée et de maintenir un meilleur contrôle sur les mouvements du véhicule.

  1. Est-il possible de griller l’embrayage en l’utilisant de manière excessive ?

Oui, une utilisation excessive ou inappropriée de l’embrayage peut entraîner une usure prématurée et éventuellement des dommages à l’embrayage. Il est important d’utiliser correctement les techniques de contrôle de l’embrayage pour prolonger la durée de vie de l’embrayage.

Conclusion

Comprendre et maîtriser le contrôle de l’embrayage demande du temps et de la pratique, mais c’est une compétence précieuse pour conduire des véhicules à transmission manuelle.

Si vous avez des questions plus spécifiques ou avez besoin de précisions supplémentaires sur un aspect quelconque du contrôle de l’embrayage, n’hésitez pas à demander à CFJ à tout moment.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *