Code P1345 – Corrélation position du vilebrequin et position de l’arbre à cames

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:P1199 à P1999
  • Commentaires de la publication :0 commentaire

Causes possibles

REMARQUE : Les causes indiquées peuvent ne pas constituer une liste complète de tous les problèmes potentiels et il est possible qu’il y ait d’autres causes.

  • État mécanique du moteur – Calage des soupapes désactivé
  • Le capteur à came ou le capteur de manivelle sont desserrés sur leur support
  • Capteur de position d’arbre à cames défectueux
  • Capteur de position de vilebrequin défectueux

Description

Le capteur de position du vilebrequin (CKP) est un générateur à aimant permanent, appelé capteur à réluctance variable. Le champ magnétique du capteur est modifié par une roue à réluctance montée sur le vilebrequin qui comporte sept fentes usinées, dont 6 sont également espacées de 60 degrés. La septième fente est espacée de 10 degrés après l’une des fentes de 60 degrés. Le capteur CKP produit sept impulsions pour chaque tour du vilebrequin. L’impulsion provenant de la fente de 10 degrés est connue sous le nom d’impulsion de synchronisation. L’impulsion de synchronisation est utilisée pour synchroniser la séquence d’allumage de la bobine avec la position du vilebrequin. Le capteur CKP est connecté au module de commande du groupe motopropulseur (PCM) par un circuit de signal et un circuit de référence basse.Le capteur de position d’arbre à cames (CMP) est déclenché par une roue à réluctance crantée intégrée au pignon d’arbre à cames d’échappement. Le capteur CMP fournit 6 impulsions de signal à chaque tour d’arbre à cames. Chaque encoche ou caractéristique de la roue à réluctance est d’une taille différente pour l’identification de chaque cylindre. Cela signifie que les signaux CMP et de position du vilebrequin (CKP) sont codés en largeur d’impulsion pour permettre au module de commande du groupe motopropulseur (PCM) de surveiller en permanence leur relation. Cette relation est utilisée pour déterminer la position de l’actionneur d’arbre à cames et contrôler son déphasage à la valeur correcte. Le PCM utilise également ce signal pour identifier la course de compression de chaque cylindre et pour l’injection séquentielle de carburant. Le capteur CMP est connecté au PCM par un circuit de signal et de référence basse de 12 volts.

Comment réparer

Vérifiez les « Causes possibles » répertoriées ci-dessus. Inspectez visuellement le faisceau de câbles et les connecteurs associés. Vérifiez les composants endommagés et recherchez les broches de connecteur cassées, pliées, poussées ou corrodées.

Symptômes possibles

  • Voyant moteur allumé (ou voyant d’avertissement de maintenance du moteur bientôt)
  • Moteur difficile à démarrer
  • Le moteur cale pendant la conduite

Laisser un commentaire