Symptômes du joint du collecteur d'admission , Fonction

Symptômes du joint du collecteur d'admission , Fonction


Le collecteur d'admission est composé de composants essentiels qui assurent le bon fonctionnement d'une voiture.

Lorsqu'il est utilisé, le joint du collecteur maintient l'air à l'intérieur du collecteur d'admission éloigné du liquide de refroidissement se trouvant dans la chambre de refroidissement. Étant donné que les deux sont étroitement situés, le travail du joint est extrêmement important.

Sans son bon fonctionnement, l'ensemble du processus de combustion peut être en ébullition. Si cela se produit, vous verrez votre voiture perdre ses performances. Par conséquent, vous devez faire réparer le joint du collecteur d'admission dès que possible, car le blocage de la réparation peut entraîner la défaillance et la détérioration d'autres composants du moteur.

Symptômes du joint du collecteur d'admission

La défaillance la plus fréquente à l'intérieur du collecteur d'admission est un joint soufflé. Les joints sont faits de plusieurs tôles d'acier et parfois de caoutchouc mais ils sont extrêmement minces, donc sous une pression immense, ils sont susceptibles de tomber en panne ou de développer des fissures. Ces feuilles d'acier fragiles absorbent beaucoup de chaleur du moteur, donc elles échouent assez facilement et affectent les performances de votre voiture. Normalement, un joint vivra sur environ 50 000 miles, après quoi il devra être remplacé. La durée de vie du joint dépend un peu de l'amour et des soucis que vous accordez à l'entretien de votre voiture. Si vous êtes maladroit avec cette responsabilité, le joint ainsi que d'autres pièces du moteur peuvent avoir une courte durée de vie. La plupart des joints de collecteur d'admission séparent le liquide de refroidissement, l'air et certaines voitures utilisent le joint juste pour éviter les fuites d'admission entre le collecteur et la tête. Si votre voiture n'a pas de liquide de refroidissement dans l'admission, oubliez la partie liquide de refroidissement de cet article.

Surchauffe du moteur

La tâche principale d'un joint de collecteur d'admission est de séparer l'air chaud d'admission de se mélanger avec le liquide de refroidissement à l'intérieur de la chambre de refroidissement. Dès que le joint d'admission se détériore, le liquide de refroidissement de la chambre de refroidissement commence à fuir dans le collecteur d'admission. L'air chaud se mélange au liquide de refroidissement et, par conséquent, le liquide de refroidissement se réchauffe et s'évapore. Cela provoque un effet direct sur le moteur car il commence à chauffer en raison de faibles niveaux de liquide de refroidissement. Habituellement, vous verrez cela se produire avec l'augmentation de la jauge de température dans votre tableau de bord. Il est conseillé d'arrêter de conduire votre voiture lorsque cela se produit. Achetez plus de liquide de refroidissement, remplissez-le dans le radiateur et conduisez directement chez le mécanicien pour un contrôle.

Lorsque le joint du collecteur d'admission se détériore, la fonction de base du collecteur d'admission - qui est de maintenir un rapport carburant / air parfait - est affectée. Si le rapport n'est pas parfait, la combustion ne se fait pas facilement et cela met plus de pression sur le moteur pour travailler plus dur. En conséquence, plus de carburant pénètre dans le système et brûle. En fin de compte, cela se traduit par une faible économie de carburant et de mauvaises performances du moteur. Il y aura une accélération incorrecte même lorsque vous placez la pédale sur le métal.

Liquide de refroidissement qui fuit

La défaillance du joint du collecteur d'admission permet à tout le liquide de refroidissement de fuir dans le collecteur d'admission. Par conséquent, tout le liquide de refroidissement s'évapore du système. Vous pouvez probablement voir la fuite près du collecteur d'admission lorsque cela se produit. La perte de liquide de refroidissement chauffera inutilement votre voiture et mettra d'autres composants du moteur en danger.

 Test et réparation du joint du collecteur d'admission

Le joint du collecteur d'admission n'est pas visible. Pour le voir, vous devez ouvrir la partie supérieure du moteur et même alors, vous devez être très diligent pour repérer le joint. Vu la difficulté de cette opération, il est préférable de confier tous les travaux de réparation à un mécanicien professionnel. Cependant, il n'y a aucun mal et aucune compétence nécessaires pour tester et diagnostiquer un joint de collecteur d'admission défaillant.

Inspection des fuites

La première chose que vous devez faire est de rechercher les fuites de liquide de refroidissement. La fuite de liquide de refroidissement peut se produire n'importe où compte tenu du nombre de tuyaux connectés au radiateur et au moteur. Par conséquent, il est préférable de partir du radiateur et de continuer jusqu'au moteur. La plupart du temps, la gravité sera votre sauveur, car le liquide de refroidissement qui fuit tombera au sol. Il vous suffit de vous baisser et de rechercher les fuites. Sinon, démarrez la voiture et vérifiez les fuites des tuyaux.

Habituellement, le premier signe d'un joint soufflé est l'augmentation de la température du moteur. Le joint peut se casser à tout moment sans que vous vous en rendiez compte. Vous n'entendrez également aucun son lorsqu'il se cassera, donc votre première défense contre ce problème est une jauge de température qui fonctionne correctement. S'il commence à monter, la première chose que vous devez faire est d'ouvrir le radiateur et de vérifier les niveaux de liquide de refroidissement. Si le radiateur est sec et vide, un joint pourrait avoir sauté, mais vous ne savez pas quel joint a sauté, car il y en a plus d'un à l'intérieur du moteur d'une voiture. Pour être sûr, vous devez vérifier les fuites près du collecteur d'admission, car elles se produisent principalement lorsque le joint tombe en panne. Idéalement, gardez votre voiture en marche lorsque vous testez les fuites.

article associé