Pourquoi les ratés d'allumage sont dangereux pour le moteur et comment les éviter

Pourquoi les ratés d'allumage sont dangereux pour le moteur et comment les éviter


Un raté d'allumage du moteur est un dysfonctionnement au cours duquel un ou plusieurs de ses cylindres ne fonctionnent pas. Cela provoque une usure excessive et une surchauffe du moteur et entraîne des éraflures sur les surfaces des pistons et des cylindres. Dans ce qui suit, nous expliquerons comment reconnaître ce problème et comment le résoudre.

CINQ SIGNES DE DYSFONCTIONNEMENT

 

  • Le moteur a des secousses au ralenti. Parfois, les vibrations sont si fortes que vous pouvez les sentir dans le volant, le levier de vitesses et la carrosserie. De plus, la vitesse de rotation au ralenti du moteur est instable.
  • Puissance moteur réduite. Vous pouvez particulièrement remarquer des dysfonctionnements dans le fonctionnement du moteur lorsque vous appuyez sur la pédale d'accélérateur, ainsi que des secousses à l'accélération. Le témoin «Check Engine» peut s'allumer sur le tableau de bord.

 

Puissance moteur réduite

 

  • Dépôts de carbone sur les bougies et fissures dans les fils haute tension. Ceux-ci sont généralement faciles à repérer lors de l'inspection des pièces.

 

Dépôts de carbone sur les bougies d'allumage et fissures dans le fil haute tension

 

  • Bruits inhabituels lorsque le moteur tourne. Par exemple, des sons intermittents peuvent être entendus au lieu d'un bourdonnement régulier.
  • Augmentation de la consommation de carburant. Ceci est généralement causé par des problèmes avec les processus de mélange de carburant et d'allumage.

 

Augmentation de la consommation de carburant

TROIS CAUSES DE RATÉS D'ALLUMAGE DU MOTEUR

  1. Problèmes dans le système d'allumage. Des bougies d'allumage défectueuses, des bobines cassées et des fils haute tension ou des réglages incorrects peuvent provoquer un allumage trop précoce ou trop tardif, ce qui à son tour perturbe le processus de combustion du mélange carburant-air et entraîne un dysfonctionnement du moteur.
  2. Perturbation de l'approvisionnement en carburant et des processus de mélange. La saleté des injecteurs de carburant et le dysfonctionnement des électrovannes, le colmatage du filtre à air, des fuites dans les systèmes d'admission ou d'alimentation en carburant ou dans le servofrein de freinage peuvent provoquer un mélange air / carburant pauvre ou riche, ce qui affecte l'efficacité de la combustion. La défaillance du capteur de débit d'air massique, du capteur de position du papillon ou de la soupape de commande d'air de ralenti a des conséquences similaires.
  3. Fuite de la chambre de combustion. Ceci est généralement causé par la combustion des soupapes, des pistons, du joint de culasse et des éraflures sur la surface du cylindre. Cela peut également être causé par un réglage incorrect de la soupape, des poussoirs ou des poussoirs hydrauliques défectueux ou un calage de soupape incorrect.

 SIX CONSEILS

  1. Remplacez les consommables à temps. Par exemple, les filtres à air doivent être remplacés tous les 10 000 à 15 000 km. Selon le type, les bougies d'allumage durent entre 30 000 et 100 000 km et les buses de carburant de 100 000 à 120 000 km.
  2. Nettoyez les injecteurs de carburant régulièrement, environ une fois par an. Pour ce faire, ajoutez un additif spécial au carburant. En cas de salissures importantes, vous devez vous rendre dans une station-service.
  3. Utilisez uniquement de l'huile moteur de haute qualité. Les produits de l'usure du moteur peuvent provoquer une surchauffe du moteur, un blocage des segments de piston et la destruction d'éléments. Il est recommandé de changer le lubrifiant et le filtre à huile tous les 10 000 à 15 000 km.
  4. Utilisez du carburant de haute qualité. Cela empêchera l'accumulation de carbone sur les surfaces des composants du moteur.
  5. Laissez le moteur tourner au régime le plus élevé de temps en temps. Cela augmentera brièvement la température dans les chambres de combustion à 500 ° C et nettoiera les pointes des bougies d'allumage des dépôts.
  6. Lors de l'entretien du moteur, serrez tous les raccords filetés avec le couple spécifié dans la documentation technique de la voiture. Cela garantira l'étanchéité de tous les joints et l'intégrité des éléments d'étanchéité.

Conclusion

Un raté d'allumage du moteur affecte non seulement ses performances, mais est également le symptôme de défauts graves. C'est pourquoi il est important d'effectuer un diagnostic approfondi du moteur dès les premiers signes d'un problème et de réparer le défaut le plus rapidement possible. L'entretien rapide du moteur garantit un fonctionnement long et sans problème.

article associé