Fuite de vide moteur: symptômes et solutions

Fuite de vide moteur: symptômes et solutions


 

Si votre véhicule présente une fuite de dépression du moteur, le rapport air-carburant dans votre moteur sera supérieur à 14,7: 1, également appelé mélange «pauvre». Ce rapport signifie qu'il y a trop d'air dans votre moteur et, par conséquent, le moteur fonctionnera mal ou pas du tout. Si vous pensez que votre véhicule présente une fuite de vide, lisez la suite pour connaître les symptômes les plus courants et savoir comment les corriger.

Symptômes courants d'une fuite de vide du moteur

Les fuites de vide du moteur sont généralement associées aux symptômes suivants, mais gardez à l'esprit que cette liste n'est pas exhaustive.

Problèmes de fonctionnement du moteur

Un moteur avec une fuite de vide peut potentiellement fonctionner normalement, mais il peut tourner au ralenti plus rapidement que d'habitude, tourner au ralenti grossièrement, raté, hésiter ou caler. Vous pouvez constater que votre véhicule n'accélère pas aussi bien que d'habitude. Des fuites d'admission importantes pourraient empêcher le moteur de démarrer.

Économie de carburant et émissions

Le rapport air-carburant pauvre brûlera plus chaud et augmentera la génération d'émissions d'oxyde, comme l'oxyde d'azote (NOx) et l'oxyde de soufre (SOx). Même si le témoin de vérification du moteur n'est pas déclenché, le véhicule peut toujours échouer aux tests d'émissions. Les conducteurs noteraient également une économie de carburant réduite lorsque le contrôleur du moteur tente de compenser en ajoutant plus de carburant. Le système de contrôle des émissions par évaporation (EVAP) dépend également du vide pour fonctionner, de sorte qu'une fuite de vide dans une vanne ou un tube EVAP peut définir un code de diagnostic des émissions (DTC).

Vérifier la lumière du moteur

Le module de commande du moteur (ECM) surveille en permanence l'environnement dans le moteur. À l'aide du capteur de pression absolue (MAP) du collecteur ou du capteur de débit massique d'air (MAF), entre autres, l'ECM module l'impulsion de l'injecteur de carburant, le calage de l'étincelle et le calage de la soupape. En cas de fuite de vide, l'ECM peut ne pas être en mesure de compenser. Une compensation de carburant à court ou à long terme, STFT ou LTFT sur un outil d'analyse, peut afficher quelque chose comme + 10% ou + 25% lorsque l'ECM tente de compenser l'air non mesuré. P0171 et P0174 sont des DTC Lean du système de carburant courants.

Moteur endommagé

Au pire, une conduite à long terme avec une fuite de vide, des températures élevées générées par un rapport air-carburant pauvre pourraient endommager le moteur. Les mélanges maigres peuvent exploser et endommager les pistons et les roulements. Des températures d'échappement supérieures à la normale peuvent également entraîner la fusion du convertisseur catalytique.

Autres issues

Selon l'endroit où se trouve la fuite de vide, cela pourrait entraîner divers autres problèmes. Certains régulateurs de pression de carburant sont modulés sous vide et sautent ainsi à haute pression lorsque le vide est perdu. Cela pourrait entraîner des problèmes de compensation de carburant et un témoin de contrôle du moteur, éventuellement avec des DTC riches en carburant, tels que P0172 ou P0175. Certains systèmes de direction assistée plus anciens font tourner le moteur au ralenti à l'aide d'une soupape de commutation de vide (VSV), mais une fuite de vide peut caler le moteur pendant une manœuvre de stationnement. De nombreux véhicules utilisent un servofrein actionné par le vide, ce qui réduit l'effort de freinage, mais une fuite de vide ici pourrait rendre plus difficile l'arrêt de votre voiture.

Identifier une fuite de vide moteur

Il existe plusieurs méthodes que vous pouvez utiliser pour identifier une fuite de vide. Commencez avec un diagramme de tuyau à vide, que vous pouvez trouver dans un manuel de réparation ou parfois sur un autocollant sous le capot. En utilisant l'une des méthodes suivantes, la recherche de la fuite de vide peut se manifester par un changement du régime moteur ou un fonctionnement au ralenti. Les petites fuites ne peuvent se manifester que sous forme de lectures STFT fluctuantes sur un outil d'analyse.

Vérification visuelle

Un contrôle visuel est un bon moyen de commencer, en particulier avec les tuyaux et les tubes à vide. Exposés à des températures extrêmes sous le capot et à l'oxygène dans l'atmosphère, les tuyaux à vide en caoutchouc et les tubes à vide en plastique peuvent devenir rigides ou cassants, se fissurer ou se casser facilement. De même, les tubes d'admission en caoutchouc du moteur peuvent également devenir cassants, se fissurer et ouvrir la voie à l'entrée d'air non mesuré dans le système. La manipulation physique de ces composants avec le moteur en marche peut révéler la fuite.

Méthode de l'eau

C'est la méthode la plus simple et la moins chère, car elle utilise juste un simple flacon pulvérisateur d'eau. Avec le moteur en marche, vaporisez de l'eau autour des zones de fuite de vide soupçonnées, telles que les raccords de tuyau de vide, les joints du collecteur d'admission et les bagues de plaque d'accélérateur. Une fuite de vide aspirera l'eau, «scellant» temporairement la fuite. Cette petite quantité d'eau n'endommagera pas votre moteur.

Carbone Cleaner

Une autre méthode consiste à utiliser un bidon de nettoyant pour carburateur ou de nettoyant d'admission en aérosol. Veuillez noter que le nettoyant pour glucides est inflammable, il faut donc être prudent et un extincteur doit être gardé à portée de main. Vaporisez avec parcimonie le nettoyant pour soupçonner les zones de fuite de vide, alors que le moteur tourne au ralenti. Si la fuite est détectée, le moteur se lissera probablement car le mélange inflammable compense le rapport air-carburant pauvre.
Propane

Il s'agit d'une méthode éprouvée pour trouver les fuites de vide, fonctionnant sur un principe similaire à l'utilisation d'un nettoyant pour glucides. Utilisez une petite torche au propane éteinte, comme celle utilisée pour le brasage ou le soudage, et une longueur de tuyau en caoutchouc. Piquez l'extrémité du tuyau autour des zones suspectes de fuite de vide avec le moteur au ralenti. Si la fuite est détectée, le moteur accélérera ou se lissera probablement car le gaz inflammable «compense» l'AFR pauvre. Encore une fois, veuillez noter que le propane est inflammable, il faut donc être prudent et un extincteur doit être gardé à portée de main.

Stéthoscope de mécanicien

À l'aide d'un stéthoscope de mécanicien avec la sonde retirée et une longueur de tuyau, fouillez les zones de fuite suspectes pendant que le moteur tourne. N'oubliez pas de vérifier autour du servofrein à dépression, à la fois dans le compartiment moteur et derrière la pédale de frein. Les petites fuites peuvent être difficiles à localiser, mais une oreille entraînée peut capter le sifflement ou le sifflement distinctif émis par une fuite de vide.

Test de bulles

Si vous avez accès à un compresseur d'air avec un bon régulateur, n'introduisez pas plus de 2 psi d'air dans l'admission avec le moteur arrêté. (Moins de 2 psi est essentiel, car vous pouvez endommager les capteurs ou les soupapes ou créer de nouvelles fuites avec des psi plus élevés.) Scellez le corps de papillon et l'échappement, puis utilisez un mélange d'eau savonneuse pour pulvériser le moteur. Des fuites de vide peuvent être révélées par le mélange bouillonnant sur le site de la fuite.

Machine à fumée

C'est la méthode la plus chère et la plus sûre, mais donne généralement les meilleurs résultats. Tout le monde n'a pas accès à ces outils coûteux, mais cela peut être nécessaire si la fuite de vide vous échappe. Le moteur étant arrêté, boucher l'admission et l'échappement et démarrer la machine à fumée en injectant de la fumée dans l'admission. La fumée inoffensive, l'huile minérale vaporisée, peut prendre quelques minutes pour remplir le système, puis commencera à chercher des moyens de sortir. Un petit panache de fumée révélera des fuites de vide, il est donc préférable de faire ce test dans une zone exempte de courants d'air ou de vent.

Une fois que vous avez identifié la source de la fuite, la solution évidente est de la réparer, mais ce n'est pas toujours une solution simple. Les tuyaux à vide peuvent être remplacés facilement, tout comme les joints toriques de capteur ou de tube, et certaines vannes sont également faciles à remplacer. D'autres fuites de vide pourraient être plus difficiles et plus longues, comme les joints du collecteur d'admission ou un servofrein défectueux. Comme toujours, si vous sentez que le travail vous dépasse, consultez votre mécanicien local de confiance pour une assistance professionnelle. N'oubliez pas de réinitialiser le voyant du moteur de vérification lorsque vous avez terminé les réparations.
 

article associé